Le CIPRÉ se nourrit de l’expérience pédagogique et éducative de St- Jean Bosco auprès de jeunes en difficulté, ainsi que de toute la réflexion des salésiens et salésiennes de Don Bosco qui l’ont adaptée à nos réalités modernes d’aujourd’hui.

Le CIPRÉ (Centre privé d’Insertion PRÉprofessionnelle) est une structure de formation cherchant à se mettre au service des jeunes de 15 à 25 ans sans formation professionnelle.

Ne recevant aucune aide financière publique, il se développera en fonction de la réalisation de son budget grâce à un financement privé. Actuellement, aucun financement n’a pu être trouvé !

En août 2013, Le CIPRÉ a dû interrompre le travail effectué depuis 4 ans déjà, et a refusé les demandes d’accompagnement de jeunes cette année, faute de moyens financiers !

La charge financière annuelle est estimée à CHF. 50’000 .-  par apprenant. Le CIPRÉ débutera avec 6 apprenants, encadrés par plusieurs collaborateurs ( Maître socio-professionnel, éducateur social, enseignants et collaborateur administratif). Il pourra accueillir jusqu’à 18 apprenants pour 8 collaborateurs.

Il permettra aux apprenants ayant quitté la scolarité obligatoire récemment ou depuis quelques années et se trouvant sans perspective de formation scolaire et professionnelle d’acquérir les compétences cognitives, pratiques et psychologiques en vue de débuter une formation professionnelle AFP ou CFC.

Dans le canton du Valais, près de 600 jeunes sans formation professionnelle ayant entre 18 et 25 ans ont été pris en charge par l’Aide sociale; alors que 60% des bénéficiaires de l’Aide sociale n’ont aucune formation.

C’est sans compter avec les jeunes de 15 à 18 ans qui se trouvent sans solution!

Le CIPRÉ a construit son projet pédagogique dans la perspective d’une activité dans la Vallée du Trient. Il se réalisera aussi en fonction de l’accueil réservé à son projet par les communes concernées,et en fonction de la disponibilité de locaux.

Voilà un structure valorisant l’emploi dans une région de montagne !

Association Jean Bosco (AJB)

IBAN : CH 6500 765 0010 172 043 02, Banque Cantonale du Valais

L’AJB, a pour but de :

  1. venir en aide à des jeunes dès 15 ans en difficulté et sans perspective d’insertion professionnelle
  2. permettre à ces jeunes d’intégrer un programme de formation en vue d’obtenir des compétences professionnelles certifiées.
  3. fournir des bourses d’études prenant en charge tout ou partie des frais de formation afin de permettre aux bénéficiaires de fréquenter le Cipré (Centre privé d’Insertion Préprofessionnelle- Trient et Martigny), ou à défaut toute autre structure adaptée, sans distinction socio-économique
  4. faire connaître la pédagogie et la spiritualité de St. Jean Bosco, au service des jeunes en difficulté.

Librairie AJB:

Livres disponibles ( + frais de port) sur commande à: Email: andrepianta@cipre.ch

Auteur: JEAN-MARIE PETITCLERC (SDB)

Quand nos ados boudent la foi                                           2013         CHF 20.-

- Dire Dieu aux jeunes                                                          2011         CHF 15.-

 - La pédagogie de Don Bosco en 12 mots clés                    2012         CHF 15.-

- La violence et les jeunes                                                    2002        CHF 20.-

- Enfermer et éduquer                                                         2007         CHF 25.-

- La pari éducatifs - Conflits, handicap, maladie                   1991          CHF 15.- 

- Eduquer aujourd’hui pour demain                                        

 2007        CHF 20.-

- A la rencontre des jeunes                                                   2007         CHF 15.-

-  Spiritualité de l’éducation                                                  2005        CHF 15.-

 

-Principes pédagogiques et éducatifs   

  • Formation 

–>  Par le développement de la pédagogie de la réussite : on ne mise pas sur les échecs, mais c’est seulement lorsque le jeune prend conscience de ce qu’il sait  qu’il devient capable d’apprendre.

–>  Par l’enseignement et l’accompagnement individualisés formant la colonne vertébrale de la formation.

–>  Par l’insertion dans la réalité du monde du travail en l’expérimentant au quotidien au CIPRÉ ou dans l’entreprise.

 

  • Accompagnement

–> Par la reconnaissance du jeune en tant que personne avec laquelle une relation de confiance s’établit. « Prendre le jeune au sérieux, c’est nouer avec lui une relation de confiance. Eduquer, c’est croire en ce jeune que l’on a en face de soi » nous confie Jean-Marie Petitclerc (SDB). C’est en prenant confiance en lui-même qu’il apprendra à faire confiance.

–>  Par notre présence auprès des jeunes au quotidien.

–>  Par l’orientation et la construction d’un projet personnel

  • Responsabilisation

–>  Par la préparation du jeune à l’autonomie en lui permettant de poser des actes responsables et d’en assumer toutes les conséquences.

–>  Par l’éveil de l’intelligence et du cœur au mystère de la personne humaine.